Yaël HASSAN

     Nom : HASSAN   

     Prénom : Yaël

     Née le :  2 octobre 1952

Ouvrages de l'auteur sur le site : 12
co-écrit avec  Matthieu Radenac :
Ouvrages de l'auteur sur le site : 1
co-écrit avec  Rachel Hausfater :
Ouvrages de l'auteur sur le site : 1

" Interview :" 

Des livres et vous : "Qu’est-ce qui vous a amené à l’écriture ? Que faisiez-vous avant d’être écrivain ?"

Auteur : - Je suis devenue auteur de littérature pour la jeunesse par « accident » au sens littéral du terme. Je travaillais dans le tourisme depuis vingt ans quand j’ai été victime d’un accident de voiture qui m’a immobilisée de très longs mois. Je m’ennuyais beaucoup dans mon fauteuil roulant. Alors, pour me sortir de cet ennui destructeur, je me suis dit qu’il serait mieux d’en tirer profit. J’avais désormais tout le temps qu’il me fallait pour m’adonner à ma passion, l’écriture. 

 

Des livres et vous : "Quels genres aimez-vous lire ?"

Auteur : - Un peu tout sauf la BD, le Polar, la SF et le Fantastique. Je suis, depuis toujours, une énorme lectrice, boulimique. Mais je n’apprécie que les histoires ancrées dans la réalité ! 

 

Des livres et vous : "En tant que lectrice, quel roman a marqué votre adolescence ? Quel roman jeunesse conseilleriez-vous aux internautes ?"

Auteur : -  Dans mon enfance, la littérature jeunesse n’était pas très riche. On en avait vite fait le tour. Le premier livre qui m’a bouleversée n’était pas un roman, mais Le journal d’Anne Frank que j’ai lu à 12 ans. C’est d’ailleurs à cette lecture que je me suis mise à écrire.  J’ai redécouvert la littérature de jeunesse avec mes filles et en lis désormais autant que de littérature générale. Il me serait difficile de conseiller un livre unique mais dans mes derniers gros coups de cœur je dirais : La voleuse de Livres, de Markus Zusak, Le garçon au pyjama rayé, de John Boyne, Max, de Sarah Cohen-Scali. Mais il y en a plein d’autres…       

 

Des livres et vous : "Vos livres sont-ils tous destinés à un public d’adolescents ? Pourquoi vous adresser à ce type de public ?"

Auteur : - Je n’ai publié qu’un seul livre pour les adultes mais ce sont les adolescents, adultes de demain, qui m’intéressent. Au départ, ce fut un hasard, le premier roman que j’ai écrit était pour participer à un concours de littérature pour la jeunesse. Et c’est d’emblée dans cette littérature que je me suis sentie à ma place.

 

Des livres et vous : "Quelles difficultés rencontrez-vous dans la rédaction d’un roman ? Combien de temps mettez-vous entre la naissance d’un roman et son point final ?"

Auteur : - Aucune difficulté, à vrai dire. Je ne pourrais pas écrire si cela me paraissait difficile et je pense qu’une écriture laborieuse serait aussitôt ressentie par le lecteur.  J’ai beaucoup de mal à estimer le temps d’écriture de chaque ouvrage car ce temps-là n’est pas mesurable car trop dilué. Mais je publie, en moyenne, 4 livres par an. 

 

Des livres et vous : "Où et quand écrivez-vous généralement ?"

Auteur : - J’écris partout : chez moi, dans le train, à l’hôtel, en vacances… et tout le temps, du moins dès que je le peux. Mais je concentre l’essentiel de mon écriture sur les 6 mois, de juillet à décembre, où je ne me déplace pas. 

 

Des livres et vous : "Comment vous sentez-vous lors de la publication d’un livre ?"

Auteur : Euh… satisfaite ! 

 

Des livres et vous : "Des infos sur votre prochain roman ?"

Auteur : - Mon prochain roman sort ces jours-ci chez Gallimard et s’appelle : Mon rêve d’Amérique. Il relate l’histoire d’une adolescente juive d’Europe de l’Est fuyant l’antisémitisme avec sa famille pour New-York  en 1914.  Le suivant sortira cet été chez Syros mais c’est une surprise. Je ne peux rien en dire pour le moment car je l’ai co-écrit avec un autre auteur. C’est notre première collaboration et celle-ci s’est faite de manière tout à fait originale et inattendue. Un peu de patience, donc.