Sylvie Baussier

Nom : BAUSSIER

Prénom : Sylvie

Date de naissance : 09/02/1964

Ouvrages de l'auteur sur le site : 4

Co-écrit avec Pascale Perrier :

Ouvrages de l'auteur sur le site : 5
Illustré par Bruno Heitz :
Ouvrages de l'auteur sur le site : 1

" Interview :" 

Des livres et vous : "Qu’est-ce qui vous a amené à l’écriture ? Que faisiez-vous avant d’être écrivain ?"

Auteur : J’ai toujours rêvé d’écrire des livres, mais cela me semblait un rêve inaccessible ! Et maintenant je vis de ma plume (ou plutôt de mon cerveau en ébullition, de ma passion pour le monde qui nous entoure et du clavier de mon ordinateur), le rêve ! Avant d’en arriver là j’ai exercé plusieurs métiers, qui tournaient toujours autour du livre : bibliothécaire puis éditrice d’encyclopédies pour adultes (papier et numériques).

 

Des livres et vous : "Quels genres aimez-vous lire ?"

Auteur : Je lis beaucoup d’essais et de documentaires dans le cadre de mes recherches d’écriture. Mais j’ai besoin, de façon vitale, de me plonger dans l’imaginaire des autres. Donc, chaque soir, dans la lecture de romans. Pas de genre particulier ! Je suis une dévoreuse de livres. Quand j’ai demandé pour la première fois à ma libraire de me conseiller un roman « génial », elle m’a regardée, interloquée par cette demande un peu bizarre. Depuis, elle a compris : quand je viens la voir, elle me dit « j’ai lu ceci, qui m’a emportée, et cela, dont l’écriture est exceptionnelle » et en général je la suis. J’aime beaucoup les livres qu’on me recommande. Et quand je découvre un auteur qui m’enthousiasme, comme Hubert Mingarelli ou Jorn Riel, pour ne citer qu’eux, je dévore toute leur œuvre ! Sur mon blog, au tout début, j’ai mis une liste de livres qui m’ont marquée depuis une vingtaine d’années. Avis aux amateurs !

 

Des livres et vous : "En tant que lecteur, quel roman a marqué votre adolescence ? Quel roman jeunesse conseilleriez-vous aux internautes ?"

Auteur : Chez moi, il y avait peu de livres. J’ai fait connaissance avec la littérature quand j’étais petite avec des livres disques où de grands noms comme Gisèle Casadesus disaient des contes classiques.  Vers 10 ans j’ai eu une période bibliothèque verte, et puis j’ai découvert Agatha Christie, Arsène Lupin de Maurice Leblanc, puis sont venues les grandes révélations, en cascade : Jane Eyre, le Voyage au bout de la nuit

Aux internautes, je conseillerais Le Passage de Louis Sachar, Oh Boy de Marie-Aude Murail, Les Eveilleurs de Pauline Alphen, Tu n’es pas celle que tu crois de Pascale Perrier, Au bois dormant de Christine Féret Fleury, et tant, tant d’autres !!! J’en lis sans cesse, et je suis scotchée par la qualité des textes !                                                                               

                             

Des livres et vous : "Vos livres sont-ils tous destinés à un public d’adolescents ? Pourquoi vous adresser à ce type de public ?"

Auteur : Mes livres sont tous destinés à la jeunesse, mais pas forcément aux ados. De même j’écris des romans, mais aussi des documentaires ; c’est même par là que j’ai commencé. J’avais lu tant de romans géniaux que l’écriture de fiction m’a longtemps terrorisée ! Et puis je m’y suis mise, peu à peu. Ecrire en duo avec Pascale Perrier m’a beaucoup aidée à m’engager dans cette voie.

 

Des livres et vous : "Quelles difficultés rencontrez-vous dans la rédaction d’un roman ? Combien de temps mettez-vous entre la naissance d’un roman et son point final ?"

Auteur : A chaque livre son histoire, il m’est impossible de donner une réponse générale ! Je peux avoir l’idée de base et mettre six mois à en trouver le traitement adéquat, écrire un roman en quelques semaines tant l’urgence intérieure est grande, ou au contraire connaître de longues pauses… L’exemple le plus frappant est Le Sourire de la guerre : j’ai porté l’histoire durant 30 ans, et écrit le texte d’une traite, en trois semaines ! Ce texte reçoit cette année le prix du livre d’Histoire de Blois (niveau 5e-4e), pour moi c’est un immense encouragement à poursuivre le chemin!

 

 

 

Des livres et vous : "Où et quand écrivez-vous généralement ?"

Auteur : J’écris en général dans mon bureau, dès que mes enfants sont partis en cours. J’aime aussi écrire dans le train, lorsque je vais à un salon du livre par exemple : je me sens coupée du monde, sans Internet, et parfaitement concentrée. Le plus difficile, c’est de m’arrêter !

 

Des livres et vous : "Comment vous sentez-vous lors de la publication d’un livre ?"

Auteur : J’ai peur, surtout quand il s’agit d’une fiction ! La plupart du temps quand je reçois le premier exemplaire je le feuillette pour le plaisir, et puis je le range, et j’attends d’avoir un ou plusieurs retours avant d’oser le rouvrir !

 

Des livres et vous : "Des infos sur votre prochain roman ?"

Auteur : « Les Autres, mode d’emploi », roman pour ados à paraître en octobre 2014 dans la collection Court métrage, aux éditions Oskar. Un jeune garçon en décalage avec son entourage ne comprend pas comment les autres fonctionnent, pourquoi on se moque de lui, pourquoi malgré sa bonne volonté il répond toujours à côté de ce qu’on attend de lui… Il cherche le mode d’emploi des autres. Asperger, neurotypiques, qui est « normal » dans l’histoire ?

Dans un tout autre genre va sortir en octobre un « premier roman » pour les enfants de CP,  « Toctoc est amoureux », illustré par Peggy Nille, aux éditions Belin. Poésie et facéties d’un inventeur original désireux d’attirer l’attention de sa belle voisine, qui peint son jardin…

 

 

"Tribune libre :"

A l’époque de l’Internet roi, je voudrais attirer l’attention sur l’importance des documentaires pour la jeunesse. Sans langue de bois, avec humour parfois, ils permettent aux jeunes et aux moins jeunes de découvrir des pans entiers du savoir en prenant plaisir à la lecture. C’est dans cet esprit que j’ai écrit par exemple « Les religions du monde », qui vient de paraître dans la collection Voir des éditions Fleurus, avec une iconographie superbe, et « La Mythologie grecque », illustré de façon décalée par Gwendal Le Bec, qui va sortir en septembre chez Gallimard.

http://sylviebaussier.weebly.com/