Surtout ne prend pas froid

Auteur : 
Isabelle Wlodarczyk
Editions : 
Oskar
 
Lecture: 
Facile
Notre avis : 
3
Vote des lecteurs : 
0
Registre : 
Commentaire: 
Esther a dix ans lorsqu'elle est emmenée avec sa mère au camp de Pithiviers après la rafle du vél'd'hiv. Commence alors une correspondance entre la jeune fille et son père, lui-même dans un camp de travail. Sans jamais tomber dans le pathos, Isabelle Wlodarczyk nous narre la détresse de ces enfants, progressivement séparés de leurs parents, soumis à la faim, aux maladies, et qui finiront dans les chambres à gaz d'Auschwitz. Je reste cependant sur ma faim à la suite de cette lecture; certes l'auteure reste fidèle aux véritables lettres d'enfants déportés, mais ce texte est également d'une brièveté et d'une pudeur frustrantes. Un dossier documentaire conclut l'ouvrage et répond aux questions des lecteurs sur "La déportation durant la seconde guerre mondiale".

Ajouter un commentaire