Je m'appelle BUDO, je suis l'ami imaginaire de Max, c'est lui qui m'a inventé, c'est ainsi que je suis né...

Auteur : 
Matthew Dicks
Editions : 
Flammarion
 
Lecture: 
Moyen
Notre avis : 
4
Vote des lecteurs : 
0
Commentaire: 
Max est un enfant autiste de 9 ans dont l'ami imaginaire s'appelle Budo. Malgré son handicap, c'est un garçon très intelligent et par conséquent son ami imaginaire s'avère plus accompli que ceux des autres enfants. Budo peut ainsi traverser les murs, réfléchir par lui-même et comme il ne dort pas, en plus d'aller en classe avec Max la journée, le soir il se promène, écoute les conversations des adultes et en apprend davantage sur le monde qui l'entoure. Pourtant, alors que l'existence de Budo dépend entièrement de Max, celui-ci est absent lorsque le garçon est kidnappé. Commence alors pour Budo une enquête difficile pour retrouver et libérer son ami; mais comment faire quand nul ne peut vous voir, vous entendre ou vous toucher?! J'ai eu un peu de mal au début avec ce personnage imaginaire qui pour le coup me touchait moins que Max ou ses parents, pourtant j'ai été surprise à la fin du roman de découvrir que je m'y étais attachée au point d'être submergée par l'émotion... Un beau roman sur l'autisme et l'amitié!

Ajouter un commentaire