Isabelle WLODARSCYK

Nom : WLODARCZYK

Prénom : Isabelle

 

Ouvrages de l'auteur sur le site : 4

" Interview :" 

Des livres et vous : "Qu’est-ce qui vous a amené à l’écriture ? Que faisiez-vous avant d’être écrivain ?"

Auteur :     — J’ai commencé à écrire vers l’âge de dix ans. Comme la plupart des gamins, j’avais mon journal intime. Et puis j’aimais la poésie. Au lycée, j’ai continué à écrire mais je pratiquais surtout la peinture : je pensais en faire mon métier. Finalement, je me suis lancée dans d’interminables études de philosophie et de russe…pour devenir prof de français. 

 

Des livres et vous : "Quels genres aimez-vous lire ?"

Auteur : — J’aime toujours la poésie, le théâtre  et la philosophie. Avec le temps,  je lis moins de romans... mais je les aime quand même ! Je me nourris beaucoup de livres historiques pour mes écrits. 

 

Des livres et vous : "En tant que lectrice, quel roman a marqué votre adolescence ? Quel roman jeunesse conseilleriez-vous aux internautes ?"

Auteur : — Le roman qui m’a le plus marqué adolescente, c’est Crime et châtiment. J’ai été bouleversée par ce livre, hantée, presque… ( j’étais une drôle d’adolescente, mais je vous assure, j’avais même des amis). J’ai dévoré toute l’œuvre de Dostoïevski.  Il reste mon écrivain préféré.

Dans la littérature jeunesse, j’ai un faible pour la plume d’Anne-Laure Bondoux. Elle écrit admirablement bien et Les larmes de l’assassin est un grand livre jeunesse… un excellent roman tout court. L’histoire d’un enfant dont la famille est tuée sous ses yeux… l’enfant se lie d’amitié avec le meurtrier. L’idée est terrible. J’aime l’âpreté du récit, sa plume colle à la sécheresse du décor... elle tranche ! 

                             

Des livres et vous : "Vos livres sont-ils tous destinés à un public d’adolescents ? Pourquoi vous adresser à ce type de public ?"

Auteur : - Non, mes livres s’adressent à tous les âges. J’aime varier. J’écris pour les plus jeunes et aussi pour les adultes. Ce n’est pas le même exercice. Mais j’aime écrire pour les adolescents. Je me sens portée par leur souffle… et parfois leur révolte. J’ai longtemps enseigné au collège et au lycée. J’aime cette tranche d’âge à fleur de peau, pleine de fougue, d’émotions…

 

Des livres et vous : "Quelles difficultés rencontrez-vous dans la rédaction d’un roman ? Combien de temps mettez-vous entre la naissance d’un roman et son point final ?"

Auteur : - C’est très variable. J’écris souvent très vite. Parfois, je reprends les textes, après six mois et je réécris. L’arbre aux fruits amers a été écrit en une semaine. Par contre, je l’ai pensé longtemps avant, il a mûri dans mon esprit..

 

Des livres et vous : "Où et quand écrivez-vous généralement ?"

Auteur : - J’écris chez moi, tous les jours un peu, et surtout le soir. Quand je commence un roman, le plus dur pour moi c’est de m’arrêter, j’aimerais pouvoir l’écrire d’un seul élan et le retravailler ensuite. 

 

Des livres et vous : "Comment vous sentez-vous lors de la publication d’un livre ?"

Auteur : - Je suis heureuse ! Tout simplement ! J’ai commencé à envoyer mes manuscrits, il y a tout juste deux ans… c’est une expérience encore fraîche.

 

Des livres et vous : "Des infos sur votre prochain roman ?"

Auteur : - Je vais vous parler de celui que j’écris en ce moment. C’est un roman qui paraîtra en septembre chez Oskar Editeur. Il s’adresse aux adolescents et parle d’une femme qui a sauvé des milliers d’enfants juifs dans le Ghetto de Varsovie. Irena Sendlerowa.

C’est un roman pour lequel je lis des témoignages d’enfants et d’adultes du ghetto.  Le travail préparatif est éprouvant car le thème est dur. Mais je suis heureuse de faire connaître cette femme aux collégiens et aux lycéens curieux de la découvrir…

 

 

"Tribune libre :"

 

N’hésitez pas à me contacter,  ô jeunes lecteurs, je ne mords pas, je réponds aux questions et je serai contente de vous parler…