Et à la fin il n'en restera qu'un

Auteur : 
Jean-Luc Luciani
Editions : 
Rageot
 
Lecture: 
Moyen
Notre avis : 
4
Vote des lecteurs : 
3
Registre : 
Commentaire: 
Dans une Europe futuriste, le système judiciaire a rétabli la peine de mort pour tous les homicides. Seules les personnes mineures y échappent mais elle sont alors condamnées à la prison à perpétuité. Parmi eux, dix adolescents tirés au sort peuvent regagner leur liberté grâce à un jeu télévisé intitulé "La traque". Chaque semaine les 10 jeunes gens, émancipés pour l'occasion, seront filmés en continue pendant leurs cours et leur vie de tous les jours. A la fin de la semaine celui qui obtiendra le moins de votes du public sera nominé et pourchassé par des "killers", car contre une forte somme d'argent, cinq téléspectateurs doivent exécuter la condamnation à mort... Si l'adolescent survit à la nuit de traque, il a l'immunité pour la semaine suivante, s'il plait au public et parvient à la fin du jeu, il sera libéré! Seulement, à la fin du jeu "il n'en restera qu'un". Un très bon roman de SF presque trop réaliste ! Attention, ne comparez pas cette histoire à "Hunger Games" car premièrement les adolescents ne s’entre-tuent pas et surtout, ce roman de Jean-Luc Luciani a été publié en 2006 bien avant "Hunger Games" !

Caractéristiques techniques: 

Nbr de pages : 288
Prix : EUR 9,90
Reliure : Broché
Editeur : Rageot Editeur (2013)
Publié le : 2013-10-09
Auteur : Jean-Luc Luciani
ASIN : 2700243188
ISBN : 9782700243185

Commentaires

Anonyme
3
Je l'avais déjà lu et j'ai bien aimé mais je trouve qu'on ne sait pas assez de choses sur les personnages, pourquoi ils ont tué quelqu'un et surtout pourquoi ils ont été condamnés... J'avais envie d'en savoir plus...
Clémence de CARVALHO
4
J'ai vraiment accroché! l'histoire est très intéressante, enfin un livre qui nous montre tous les dessous d'une télé-réalité, où le peu d'humanité qu'il y a est écrasé par le pouvoir et l'argent! On s'attache aux personnages, on oublie que ce sont des tueurs et on ne voit en eux que des adolescents qui essaient de survivre... Un petit bémol cependant: la fin m' a un peu frustrée, elle est brutale je trouve...

Ajouter un commentaire