Douze ans, sept mois et onze jours

Auteur : 
Lorris Murail
Editions : 
Pocket Jeunesse
 
Lecture: 
Moyen
Notre avis : 
5
Vote des lecteurs : 
0
Commentaire: 
Walden est âgé de douze ans, sept mois et trois jours au début du récit. Sa mère est partie vivre au Pérou, le laissant à un père paranoïaque, parfois violent, qui rêverait d'avoir un fils plus viril. Justement, si Jack a prénommé son fils Walden, c'est en hommage à un philosophe qui a survécu seul dans les bois durant plusieurs années. Alors, pour que son fils corresponde davantage à ses attentes, Jack l'emmène dans les immenses forêts du Maine et l'y abandonne avec un fusil, de quoi s'alimenter quelques jours et la consigne de devenir un homme en subvenant seul à ses besoins pour une durée indéterminée. Seulement Walden n'a rien d'un survivaliste, et ce qu'on lui a présenté comme un rite initiatique pourrait bien se transformer en une mortelle et lente torture... J'ai beaucoup aimé ce récit inquiétant où le personnage du père se transforme peu à peu jusqu'à devenir un inconnu pour son propre fils, jusqu'à semer le doute dans le cerveau du lecteur au point qu'on se demande s'il n'est pas en réalité un psychopathe en puissance... Un thriller psychologique génial !

Caractéristiques techniques: 

Nbr de pages : 304
Prix : EUR 13,90
Reliure : Broché
Editeur : Pocket Jeunesse (2015)
Publié le : 2015-01-15
Auteur : Lorris MURAIL
ASIN : 2266253549
ISBN : 9782266253543

Ajouter un commentaire