Christophe Léon

Nom : LEON

Prénom : Christophe

Date de naissance : 02/04/59

Ouvrages de l'auteur sur le site : 5

" Interview :" 

Des livres et vous : "Qu’est-ce qui vous a amené à l’écriture ? Que faisiez-vous avant d’être écrivain ?"

Auteur : Jeune, j'ai tenté une carrière de joueur de tennis avant de devenir prof de tennis durant quelques années. Ensuite, et dans l'ordre, j'ai pratiqué : l'orthopédie, la peinture et aujourd'hui l'écriture.

J'ai commencé à écrire vers l'âge de quarante ans, un peu comme un défi à moi-même et beaucoup parce que je m'en suis donné le temps. 

Des livres et vous : "Quels genres aimez-vous lire ?"

Auteur :  Je ne lis pas de « genres ». Je n'aime pas les classements ni la compétition. Littérature de vieillesse, de jeunesse, noire ou documentaire, etc... quelle importance ? Ce qui compte c'est le livre, ce qu'il dit et s'il trouve un écho chez le lecteur.

Des livres et vous : "En tant que lecteur, quel roman a marqué votre adolescence ? Quel roman jeunesse conseilleriez-vous aux internautes ?"

Auteur : Mon adolescence a été plutôt marquée par le journal Hara-Kiri du professeur Choron ou encore le journal Pilote avec les planches de Gotlib et sa fameuse coccinelle. Je lisais très peu de livres en fait. Mais j'y ai remédié bien plus tard, la quarantaine venue. À mon avis, écrire et lire sont les deux versants d'une même activité.

Quel roman conseiller ? Celui qui vous tombe sous la main, il y en aura toujours un qui vous passionnera.                                                                                                        

Des livres et vous : "Vos livres sont-ils tous destinés à un public d’adolescents ? Pourquoi vous adresser à ce type de public ?"

Auteur : Je n'écris pas pour la jeunesse mais sur la jeunesse, des livres qui, je pense, peuvent être lus par tous les publics. Je ne m'adresse d'ailleurs pas spécialement à un lectorat entrant dans des catégories pré-définies, sorte de cases où on nous enferme uniquement par commodité commerciale. Ceci dit, il me semble que la littérature dite de jeunesse offre davantage de possibilités et « d'ouverture d'esprit » pour des sujets qui me tiennent à cœur. Les romans de vieillesse, du moins en France, sont à mon goût, et pour une grande partie, conventionnels et balisés par des codes et des intentions qui trop souvent me barbent.

Cependant, j'ai aussi écrit des livres dits « adultes » et des pièces de théâtre. Le théâtre étant toujours une belle expérience.  

Des livres et vous : "Quelles difficultés rencontrez-vous dans la rédaction d’un roman ? Combien de temps mettez-vous entre la naissance d’un roman et son point final ?"

Auteur : Je ne sais pas combien de temps je mets à écrire un livre parce que je ne le calcule pas. Ce n'est pas une course ou un challenge, chacun son rythme. Quant à la difficulté... je suis certain qu'il est plus difficile de travailler en usine, par exemple, que d'écrire, et j'ai tendance à me considérer comme un privilégié.

Des livres et vous : "Où et quand écrivez-vous généralement ?"

Auteur : N'importe où, dans les trains, les hôtels, chez moi, dans le jardin, dans un bistrot ou ailleurs. L'ordinateur, en cela, a beaucoup simplifié les choses, et pour moi, aujourd'hui, le lieu n'a aucune importance.

Des livres et vous : "Comment vous sentez-vous lors de la publication d’un livre ?"

Auteur : Toujours aussi étonné de voir mon nom sur la couverture d'un livre. C'est peut-être naïf, mais j'ai l'impression que le jour où je trouverai ça « normal », je passerai à autre chose.

Des livres et vous : "Des infos sur votre prochain roman ?"

Auteur : Mon prochain roman paraîtra en octobre 2014, aux éditions La joie de lire, dans la collection Encrage et s'intitule X-RAY LA CRISE.